PDF Imprimer Envoyer

Le Pee-wee Blanc est médaillé d'argent à Fleurimont

Gros weekend de baseball pour les blancs. Un retour aux sources pour l'entraîneur Guillermo Fernandez qui a mené plusieurs équipes au fil des ans au prestigiuex tournoi de Fleurimont. C'est une équipe bien préparée qui s'est présentée à Sherbrooke pour y disputer les parties de ce tournoi à la ronde. Suite à une fiche de deux victoires et une défaite en ronde préliminaire, les Blancs ont ainsi accédé à la demi-finale pour se mesurer à l'équipe favorite du tournoi, les Aigles de la Mauricie.

Une demi-finale époustouflantes

Les joueurs ont entâmé le match bien au faits du défi qui se dressait devant eux avec l'équipe mauricienne. Les deux formations ont entâmé la demi-finale avec des artilleurs gauchers de chaque côté. Dès le départ le match s'est annocné pour être un véritable duel de lanceurs entre Louis Ager de Trois-Rivières et Antoine Jean de Montréal. Chacun appuyés par de solides défensives, le match s'est déroulé sous un ciel couvert jusqu'en en 4e manche alors que les arbitres ont tout arrêté car la pluie s'est invité. La marque était alors de 1-0 en faveur de Trois-Rivières.

Le match a repris sur une autre terrain quelques heures plus tard. Les Blancs sont revenu prêts et ont réussi à marquer le précieux point pour niveler la marque en 6e manche, forçant ainsi une prolongagtion. En 7e manche, les deux formations ont inscrit chacun 1 point pour forcer la tenue d'une 8e manche. Lors de cette manche désisive, les Orioles y sont allé avec une poussée de 5 points, dont le solide coup de circuit intérieur de Michael Champagne, bon pour 3 points. Les Orioles n'ont accordé que 2 points remportant ainsi la demi-finale par la marque de 7-4. Vraiment chapeau à toute l'équipe pour cette solide permance, digne d'une équipe talentueuse.

Une finale pleine de... "rebondissements"

C'est avec le sentiment d'accomplissement que les Orioles ont foulé le terrain pour y disputer la finale du tournoi face à l'équipe hôte, les Athlétiques de Sherbrooke. Avec une pousssé de 5 points dès le premier tour de bâton, le match a été ponctué de plusieurs "faits cocasses". Magré cela, soulignont que les Sherbrookois ont bien joué et ont contenu l'attaque de Montréal pour le reste de la partie, ce que les Orioles n'on pu faire permettant aux estriens d'entâmer une remontée et filer avec les grands honneurs par la marque de 7-5.


 
Copyright © 2018 oriolesdemontreal.org. Tous droits réservés.